17 juin 2005

Suisse

A la place des monuments aux morts des guerres mondiales que l'on rencontre dans tous les pays d'Europe, il y a des banques en Suisse.
Posté par Zailm Numinos à 21:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 juin 2005

nuit

C'est la nuit qu'il fait jour en nous.
Posté par Zailm Numinos à 07:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 juin 2005

maladie

A en croire les communiqués, force est de constater que bien malheureusement l'on décède plus fréquemment d'une longue et pénible maladie que d'une courte et joyeuse.
Posté par Zailm Numinos à 20:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 juin 2005

vers

Les vers trop longs ne riment à rien...
Posté par Zailm Numinos à 21:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 juin 2005

Vrai

Nouveau Haï Kaï: Il est assez vrai Que le vrai n'est pas toujours Des plus vraisemblables.
Posté par Zailm Numinos à 21:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 juin 2005

silence

Les humains d'aujourd'hui ont peur du silence, de leur musique intérieure, de leur vérité, d'eux-mêmes tout simplement.
Posté par Zailm Numinos à 12:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 juin 2005

tanka

Il ne faut évidemment pas confondre le haï kaï avec le tanka poème, tout aussi japonais mais beaucoup plus long puisqu'il compte deux vers de plus de pas moins de 7 pieds. En voici un exemple, en pratique j'ai seulement ajouté les 2 vers supplémentaires prescrits aux 3 du haï kaï que je viens de créer au bout de 3 ans d'efforts non stop: M Je m'aime beaucoup Mais j'aimerais mieux encore M'aimer davantage Car je serais plus heureux Dans mon amour avec moi.
Posté par Zailm Numinos à 21:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 juin 2005

haï kaï

Comme son nom l'indique, le haï Kaï est un poème de type japonais de 3 vers respectivement de 5,7 et 5 pieds, poème très concis, très pressé et très compressé pour auteurs qui veulent avoir fini avant de commencer, bref typiquement japonais, exemple personnel à l'appui d'une puissance métaphysique phénoménale (pas de prescriptions quant aux rimes): Je m'aime beaucoup Mais j'aimerais mieux encore M'aimer davantage.
Posté par Zailm Numinos à 21:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 juin 2005

Fantôme

Et voici mon petit dernier tout frais pondu, à l'instant même pour tout vous dire: FANTOME Un rêve doux passe et parfume, Pas même une ombre, un vague halot, Pas même un bruit, pas un seul mot, Juste un cœur senteur qui se hume… C’est fruit vermeil de paradis ! Sourire d’ange s’imagine, Plus que beauté je la dessine, Perfection de femme esprit ! Elle de lune et moi de terre, Que peut mon crayon maladroit Face au papier tout mort, tout froid ? Impuissance de pauvre hère ! Rien qu’un... [Lire la suite]
Posté par Zailm Numinos à 12:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 juin 2005

goût citadin

Les citadins sont des handicapés nutritionnels qui ne savent plus rien des senteurs et des saveurs des vrais fruits et légumes de la mère Terre, de ceux-là qu'elle produit quand elle est respectée, voire aimée: il y a un monde d'amour et de goût entre la laitue cultivée par l'amateur dans son petit jardin et l'industrielle à bouffer...
Posté par Zailm Numinos à 22:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]